Comment économiser de l'énergie face à certaine situation?


Aujourd'hui, je veux vous faire un petit post sur certaines situations qui arrivent tout le temps au gymnase. Je vous laisse le vidéo en annexe afin que vous puissiez le regarder et pourquoi pas, réagir à la vidéo!

''Est ce que je peux aller aux toilettes? Tel élève triche, je l'ai éliminé au

ballon et il ne veux pas aller sur le côté... Un tel s'est fait mal... Il m'a

poussé, Est ce que je peux aller boire de l'eau?''

C'est incroyable le temps que l'on peut prendre pour régler pleins de petits bobos, des conflits; est ce normal de prendre d

u temps pour le repos en fin de journée? La réponse est oui!!! Et c'est normal.

Il n'y a pas 2 journées qui se ressemblent. Il y a toujours des situations qui arrivent constamment dans notre gymnase et il faut tout gérer par nous-mêmes. Sécurité, apprentissage, gestion de classe, gestion de crise, code brun, etc., sont toutes des situations que l'on gère quotidiennement.


Maintenant la question à se poser est: comment gérer ces situations avec un minimum de temps et de perte d'énergie? Voici une vidéo dans la zone je partage, des situations que j'ai vécues au cours de ma carrière.


En complément de cette vidéo, je rajouterai ceci: quoi faire en situations particulières? Ici, il est question des interventions à faire selon la situation. Comme exemple, quoi faire dans le cas qu'un élève vomit? Vous voyez le genre de situation qui arrive rarement, mais qui peut arriver!.

1. Un élève vomit

Dans ce cas, et toutes les situations suivantes, il est très important de toujours garder son calme et de montrer aux élèves que vous êtes en contrôle de la situation. Même si cela vous dégoûte, soyez le maître de la situation. Quoi faire dans ce cas? Si vous n'avez pas vu l'élève vomir et que vous entendez des réactions fortes des élèves, voici ce qu''il est préférable de faire:

- Prévenir. Si l'élève montre des signes évident de haut le coeur, vous lui dites de courir le plus

vite possible vers une poubelle et d'y faire ce qu'il faut faire.

- Rassurer l'élève ayant vomit, éloigner les autres et idéalement les mettre dos à la scène.

- Expliquez aux élèves les causes possible qui font vomir afin qu'ils puissent comprendre la

situation et éviter que ceux-ci rient de l'élève ayant été malade. Appeler le concierge afin

qu'il puisse ramasser le dégât.

- Évaluer l'état de l'élève malade (reste à l'école ou retourne à la maison).

- Se questionner sur l'état du gymnase (odeurs) après que le dégât soit ramassé. Est-ce que

cela sent trop pour continuer le cours?

Si l'élève vomit directement sur l'ère de jeu, tout de suite retirer les enfants du terrain, les asseoir dos à l'incident et de tout-de-suite communiquer avec le concierge afin de venir le ramasser. Votre rôle sera de calmer les élèves qui trouvent cela dégoûtant et de leur changer les idées. Vous pouvez faire un quizz sportif ou poser des questions en lien avec la santé (compétence 3) afin de passer le temps. Vous occupez les pensées des élèves et du coup, vous passez de la matière pédagogique.

2. Code brun et/ou jaune

Ici, on parle d'excréments, d'urine ou les deux. Ça aussi c'est plutôt inusité, mais cela arrive parfois avec des élèves de maternelles et du premier cycle. Que fait-on lorsque cela nous arrivent?

- Identifier ce que c'est subtilement, sans que les élèves s'en rendent compte.

- Juger si cela peut être ramassé (petites boules d'excréments) ou non

- Si cela ne nuit pas au jeu, faire une zone de sécurité ou personne ne peut y aller

(idéalement mettre des cônes).

- Appeler le concierge

- Jouer la comédie. Détourner l'attention des élèves ou simplement de mentionner de

continuer de jouer.

- Identifier la personne s'étant échappée. Lui demander de se changer et de mettre les

vêtements souillés dans un sac afin d'être lavé à la maison. Le tout dans la discrétion.

- Si les élèves savent qui s'est échappé, intervenir immédiatement afin d'éviter toute

moqueries. À la limite, réprimander les élèves se moquant de lui.

Évidemment, si cela ne vous cause aucun problème de ramasser le dégât, faites le subtilement. Si vous êtes à l'aise de parler de l'incident, faites-le. Rassurez la personne s'étant échappée et les autres élèves sur la situation et que cela peut arriver à tout le monde.

3. Blessures graves

Ici, on parle de d'entorses, on parle de fractures, de la possibilité d'une commotion cérébrale ou toutes autres blessures que vous jugez graves. En fait, pour ces genres de blessures, rapidité, sécurité et action sont se mises pour aider l'enfant à recevoir les premiers soins par des professionnels de la santé. Voici les étapes à suivre dans le cas de blessures graves.

- Allez vers l'élève blessé et éloignez les autres de la scène.

- Évaluez la situation (Quel est la gravité de la blessure) en questionnant le blessé et en

demandant s'il y a eu des témoins de l'accident.

- Si vous êtes seul, demandez à votre élève le plus responsable d'aller chercher la

direction si elle est disponible et/ou la secrétaire afin de venir voir. Je dirais que c'est

l'élément le plus important. C'est la direction qui juge s'il est nécessaire ou non d'appeler les

urgences, puisqu'il y a des frais de transports selon la gravité de la blessure.

- Si vous êtes en co-enseignement, le plus qualifié en terme de premiers soins reste avec

l'enfant blessé et l'autre va chercher de l'aide (direction, secrétariat, premiers répondants, etc.)

- Éloignez les enfants de la scène et les occupez le plus possible. Si c'est très grave, arrêtez

le cours, les asseoir dos à la scène (sortir les élèves du gymnase si c'est possible et aller en classe)

et les rassurer. Vous êtes l'autorité et vous devez jouer votre rôle.

- Prodiguez les premiers soins sans aller au-delà de vos compétences. Intervenir afin d'assurer

la sécurité de l'élève. C'est votre devoir. Votre obligation est la sécurité des lieux,

la sécurité de l'élève blessé, (dans la limite de vos compétences) et d'appelez les premiers

secours s'il y a cas d'inconscience.

NB. Ne prenez jamais de décision seul. C'est la direction de l'école qui prend toutes les décisions. Toujours passer par celle-ci en cas d'accident très grave

4. Dégâts divers (terre, eau, jus, etc.)

Dans cette situation, vous pouvez faire la demande d'avoir une vadrouille et une moppe en permanence au gymnase en tout temps , afin de vous transformer en concierge pour économiser de la perte de temps au cours d'éducation physique et attendre que le concierge vienne ramasser les dégâts.

Souvent au printemps et en automne, les enfants gardent les mêmes espadrilles pour aller à l'extérieur. Donc s'ils jouent dans le parc et il y a moindrement de la boue, il est sûr et certain que votre gymnase, lors des cours d'éducation physique sera un champ de terre. Afin de palier à cela, voici quelques suggestions:

- Faire la prévention. Demandez à vos élèves s'ils ont gardé les espadrilles à l'intérieur et à

l'extérieur. Si c'est le cas, vous demandez de frapper les espadrilles ensemble au-dessus d'une

poubelle afin d'enlever un maximum de détritus sous la semelle.

- Après la période d'échauffement, demandez à un élève responsable de ramasser la terre

lors des explications de la période d'éducation physique. Comme cela vous ne perdez pas de temps à votre cours à ramasser la terre.

Si cela ne vous dérange pas d'être un concierge le temps de ramasser la terre ou les autres dégâts, demandez à avoir ces outils indispensables (vadrouille et moppe) pour gagner du temps lors de vos cours d'éducation physique.

Pour terminer, dans ce post, il est fait mention de quelques situations qui peuvent arriver au gymnase. Vous savez comme moi qu'il existe d'autres situations du genre jour après jour. Je ne peux pas toutes les énumérer, car il serait trop long de faire la nomenclature de celles-ci, mais ce sont des situations que j'ai vécues et la façon que j'ai appris à les gérer.

À Vous de voir si cela peut ou non vous aider.

On se reparle sous peu mes sportifs pour un autre post en lien avec l'éducation physique.



#Gestiondeclasse #éps #ÉPS #éducationphysique #réglerdesconflits #gymnase #sport #zonetotalsport

0 vue
Abonnez-vous
à notre newsletter