Le métier d'éducateur physique: le plus beau métier du monde?!?


La première chose à faire: vivre, expérimenter et se questionner!


Je ne sais si vous étiez comme moi, mais dans ma jeunesse, mes parents m'ont toujours dit d'aller jouer dehors! Pour s'occuper, il n'y avait pas 36 façons différentes. On se réunissait entre amis et on faisait différents sports: basket-ball, baseball, tennis, hockey (cosom, roller-hockey, hockey sur glace), etc. Puis, les années avancent.

Après le primaire vient le secondaire. Les cours d'éducation physique n'étaient pas assez pour moi. Je m'inscrivais donc au sport midi, le parascolaire, les tournois civils sportifs, etc. Et c'est en secondaire 5, lors des cours d'éducation choix de carrière qu'il fallait penser à notre futur. En secondaire 5, on est jeune et insouciant! On préférait jouer avec ses amis. Métier ou carrière n'était pas encore dans notre vocabulaire.

Puis, vient le temps de choisir: technique au cégep, école des métiers ou cours pré-universitaires? C'est au cégep en sciences humaines que j'ai pris conscience de toute la portée de mon choix futur. Dans quoi je me vois dans 5, 10, 20 ans? C'est là que je me suis questionné.

- Dans quoi je suis bon?

- Quelles sont mes forces / faiblesses?

- Qu'est-ce que je veux faire de ma vie?

- Dans quoi je me vois?

- Quels en sont les préalables?

- Est ce que c'est ça que je veux faire de ma vie?

Ça l'air simple comme questionnement, mais cela implique un gros travail de recherche sur soi et des possibles emplois de carrières que l'on croit vouloir faire. C'est tout un travail quand tu ne t'ai jamais posé la question.

Pour ma part, il y a eu 2 choses qui m'ont permis de prendre une décision assez vite: j'adorais faire du sport et j'ai tellement ''trippé'' dans le métier d'animateur de camps de jour. Plus de 10 ans d'animation! Et c'est alors que j'ai regardé en détail cette optique: l'animation sportive.

Le salaire et une stabilité d'emploi étaient des facteurs assez importants pour moi. Donc j'ai rayé cette avenue m'étant renseigné sur la rémunération. À partir de là, qu'est ce que je pourrais faire d'autre pour conjuguer ma passion des sports et celle de l'animation? La réponse m'a aussitôt frappée: le métier d'enseignement de l'éducation physique!

Avant de choisir cette carrière...

Les emplois d'enseignant d'éducation physique ne sont pas nécessairement le premier endroit où les gens pensent quand ils pensent carrières. Pour ma part, j'ai vu en ce métier une belle façon unique de combiner mon amour du sport physique et celui de l'enseignement sportif.

Il ya de nombreuses options de carrière pour l'enseignant d'éducation physique à travers le pays et les perspectives économiques pour ce travail sont bonnes. Si vous êtes intéressé par l'emplois d'enseignement de l'éducation physique, je vous propose de vous renseigner sur :

- les perspectives d'emplois dans votre région

- le temps moyen avant d'obtenir sa permanence

- la clientèle fréquentant la commission scolaire que vous choisirez (classes relations, classes

kangourous, semi-voyants, sourds, muets, écoles à vocation particulières, élèves cotés etc.)

-la superficie du territoire scolaire (où sont situés les écoles? Tenir compte pour le début de carrière

et la suppléance ou contrats)

Ces questions peuvent vous éclairer sur les perspectives d'emplois et de votre niveau de motivation à continuer dans ce cheminement de carrière.

Au Québec, Le diplôme nécessaire pour devenir enseignant d'éducation physique est à peu près la même chose que ceux pour d'autres emplois d'enseignement, soit un baccalauréat de l'enseignement de l'éducation physique avec des cours préalables réalisés au cégep. Si vous faites les sciences pures, vous pourrez également utiliser cette voie pour aller dans d'autres domaines sportifs si enseigner l'éducation physique n'est plus une option pour vous. Les autres domaines possibles sont: le coaching, la kinésiologie, la physiothérapie ou d'autres emplois de type athlétique, de sorte que vos options de carrière seront ouvertes et illimitées.

Voici ce que vous pouvez faire avec un BAC en éducation physique en poche si ce métier ne correspond plus à vos critères:

PROFESSIONS APPARENTÉES :

- Animateur(trice) à la vie étudiante

- Animateur(trice) en loisirs

- Animateur(trice) sportif

- Consultant(e) en loisirs

- Directeur(trice) d’un camp de vacances

- Éducateur(trice) en loisirs

- Éducateur(trice) physique (autre que le milieu scolaire)

- Entraîneur(e) sportif

- Instructeur(trice) des cadets (Forces armées)

- Instructeur(trice) en salle d'entraînement

- Instructeur(trice) en sports

- Intervenant(e) en sports

- Officier d'artillerie (Forces armées)

- Officier d'infanterie (Forces armées)

- Officier du développement de l'instruction (Forces armées)

- Organisateur(trice) de programmes de loisirs

- Récréologue

- Régisseur(e) sportif

- Technicien(ne) en activités physiques et sportives

- Technicien(ne) en loisirs

EMPLOYEURS POTENTIELS :

- Centres de conditionnement physique

- Centres sportifs

- Commissions scolaires (majoritairement)

- Écoles primaires privées

- Écoles secondaires privées

- Municipalités

- Organismes sportifs

EXIGENCE DU MARCHÉ DU TRAVAIL :

- Le permis d’enseignement au secondaire du ministère de l’Éducation est obligatoire si tu désires

enseigner au secondaire (généralement décerné avec l’obtention du diplôme)

- Le Le permis d’enseignement au primaire du ministère de l’Éducation est obligatoire si tu désires

enseigner au primaire (généralement décerné avec l’obtention du diplôme)

- Aucun permis n’est nécessaire dans les milieux autres que scolaires

Pour plus de détails, consulte le site du ministère de l’Éducation

Vous voulez probablement savoir sur le salaire et les perspectives d'emploi pour les emplois PE carrière d'enseignement, et la bonne nouvelle est que l'avenir semble bon pour ces professionnels de l'enseignement. Le salaire médian actuel pour les enseignants est entre 58 000$ et 61 000 $, et il est prévu une croissance de la demande d'enseignants dû aux retraites prochaines de la génération baby-boom.


Enseignant d'éducation physique, c'est plus que simplement enseigner!


À la base, le métier d'éducation physique implique son enseignement de l'éducation physique aux enfants sur les principes et les façons de pratiquer régulièrement des activités physiques. De plus, il montre à adopter un mode de vie sain et actif pour le restant de leur vie.

Mais au-delà de montrer le sport aux enfants, le métier d'éducateur physique va bien au-delà que le simple enseignement! Il faut donc en tenir compte pour le choix de carrière à venir. Voici une énumération des autres

tâches connexes reliées au métier d'enseigner

les sports.

Gestion du parascolaire

- Dans la tâche de l'éducateur physique, l'éducateur a une heure par semaine à se consacrer à des

activités autres que l'enseignement. Cela peut être du parascolaire, c'est-à-dire pratiquer et pousser des

notions sportives dans un domaine précis du sport: mini-basketball, futsal, tennis, compétition de

corde accro, flag-football, du hockey cosom, du cheerleading, du badminton, du tchoukball et j'en

passe probablement pour n'en nommer que quelques uns!

- Cela peut prendre la forme aussi 1 heure par semaine à faire des activités privilèges pour les élèves

méritants.

Organisation de projets sportifs scolaires

- L'enseignant en éducation physique est responsable d'organiser des activités sportives pour les

enfants, de les superviser tout au long de l'activité. On a juste à penser les sorties sportives: patinage,

piscine, centres sportifs,etc. - Toutes les journées spéciales sportives de l'année: activités de début et fin d'années, les olympiades, le

mois de l'activité physique, la kermesse, etc.

Participation aux comités de l'école et aux rencontres du personnel

Tous les enseignants doivent donner un temps à chaque semaine dans un comité de la vie scolaire.

il y a d'une part, 1 fois par mois, la rencontre mensuelle du personnel traitant des informations importantes partagées par la direction aux enseignants(es). il y a d'autre part les nombreux comités dont ce temps est reconnu dans la tâche d'éducateur physique. Cela peut être:

- comités technologie de communication et d'information, le conseil d'établissement, le comité de

parents, d'enseignants et enseignantes, comité bibliothèque, comité méritas, comité vie étudiante,

comité social , comité intimidation, etc.

Il faut donc tenir compte de l'implication dans des comités dans la tâche de l'éducateur physique.

Gestion d'élèves et de situations particulières durant les cours et en dehors des cours

La réalité actuelle est que l'éducateur physique est plus qu'un simple éducateur, il devient un super prof.

Il joue le rôle de psychologue, d'éducateur spécialisé, de guide, de concierge, d'ambulancier, de gestionnaire et j'en passe qu'il y a mois de ressources de disponibles pour les élèves ayant des besoins

particuliers.

Dans les écoles québécoises, il y a de moins en moins d'heures accordées à l'aide

psychologique pour les élèves, une diminution du nombre de minutes des techniciennes en éducation

spécialisée et donc moins de personnes pour gérer les crises majeures. La direction n'a pas toujours le temps à consacrer aux élèves éprouvants des difficultés comportementales par surcharge de travail et donc en bout de ligne, c'est à l'éducateur physique de trouver des façons d'éviter des situations de crises en gymnase.

C'est un aspect très important à considérer, puisque ces situations drainent relativement d'énergie!

Enseignement dans plusieurs écoles en début de carrière

La réalité du début de carrière est l'acceptation de contrats qui impliquent de travailler parfois dans d'autres écoles. Des contrats de 3 à 5 écoles différentes avec une clientèle des fois particulière dans certaines d'entre elles, c'est souvent cette réalité qui suit les éducateurs commençant ce métier.

Le facteur temps avant d'obtenir la permanence est à tenir compte dans le choix de carrière. Dans les milieux urbains, il est beaucoup plus long avant d'avoir une permanence que les régions plus éloignées par exemple. Pour ma part, étant dans un milieu urbain, il m'a fallu 10 ans de contrats avant d'avoir ma permanence. C'est donc un facteur important dans le processus de sélection de carrière!

En terminant, le métier d'éducateur physique est le plus beau métier du monde selon moi. Si la passion des sports, le goût de transmettre votre passion aux autres, votre besoin de montrer des choses font parties de vos priorités, alors je vous dis, allez-y! Il n'y a pas de meilleur sentiment que de se faire dire: ''Merci M.Joey de m'avoir enseigné les sports! J'ai le goût de faire votre métier. Vous m'avez transmis votre passion!''. Pour moi, se faire dire ce commentaire me dit que je suis à la bonne place et qu'au bout du compte, lattendre 10 ans pour la permanence n'a aucune importance. Ce métier transforme et marque les enfants positivement à tout jamais.

Maintenant, c'est à vous de faire votre choix pour votre future carrière. L'enseignement est une belle avenue pour celui qui veut faire la différence dans la vie des enfants.


#enseignementdeléducationphysique #apprentissage #apprentissagesportive #ÉPS #réglerdesconflits #journéespéciales #gestiondeclasse #planificationéps #pédagogiesportive #LesTIC #systèmedémulation #cadrescolaire #école #primaire

279 vues
Abonnez-vous
à notre newsletter